Accueil > Actualité > Rencontre transfrontalière Wallonie - Grand Est

Rencontre transfrontalière Wallonie - Grand Est

Le 03/05/2018

Le 3 mai dernier, IDELUX, en collaboration avec le Député français Jean-Luc WARSMANN, a organisé une réunion à laquelle ont participé 25 personnes issues de la Région Grand Est française (8 intercommunalités du Département des Ardennes représentées par des élus et techniciens, agence de développement touristique, agence de développement économique, préfecture des Ardennes, conseiller diplomatique du préfet de la Région Grand Est, conseil départemental, ...) et de Wallonie (IDELUX, BEP, Province de Luxembourg, projet de Parc naturel d'Ardennes méridionales, Wallonie-Bruxelles-International, cabinet du Ministre COLLIN). La réunion était animée par la Mission opérationnelle transfrontalière (MOT), association créée en 1997 par le Gouvernement français qui réunit des acteurs des territoires frontaliers. Cette association permet un dialogue structuré entre les autorités nationales, européennes, ainsi que les acteurs locaux et régionaux.

À l'heure où la Région wallonne et la Région Grand Est se dotent d'un Schéma stratégique d'aménagement du territoire, il est important de sensibiliser le politique à la question du déclin socioéconomique du territoire frontalier entre la Wallonie et la Région Grand Est (de Chimay à Rouvroy ou de Givet à Longwy). Pour rappel, IDELUX mentionne cet enjeu du déclin du « versant ouest » dans son Plan stratégique.

Afin d'identifier clairement les projets les plus porteurs de développement, une stratégie transfrontalière avec un volet opérationnel devrait être mise en place par la MOT en partenariat avec IDELUX et le BEP. Cette mission d'environ 9 mois à 1 an pourrait être financée par les autorités publiques de part et d'autre de la frontière.

C'est dans ce contexte qu'IDELUX souhaite également organiser un colloque transfrontalier avec des techniciens et des représentants politiques régionaux. Ce colloque se structurerait autour de la question suivante : « Quel avenir souhaite-t-on donner à ce territoire transfrontalier ? ». L'occasion est aussi de rappeler qu'à côté de régions transfrontalières souvent considérées comme en développement (Luxembourg, Genève, Lille-Tournai-Courtrai, Bâle,...) existent aussi des régions frontalières connaissant de réelles difficultés comme c'est le cas entre la Wallonie et le Grand Est.

Date événement

03/05/2018

Lieu

Charleville-Mézières

S'adresse à

Entreprise

Mots-clés

Projets transfrontaliers

Toute l'actualité