Accueil > Déchets > Réduire mes déchets > Nos recettes antigaspi

Nos recettes antigaspi

Nos recettes antigaspi, elles en jettent ... pas !

Pourquoi ?

Loin d'être les seuls responsables, les consommateurs, en adoptant quelques bonnes habitudes, peuvent avoir un impact positif sur le gaspillage alimentaire. Exemple : inventorier les armoires et le frigo avant d'écrire une liste de courses, acheter en fonction de ses besoins, bien conserver et cuisiner les restes, mais aussi cuisiner les produits abîmés ou toutes les parties des légumes...

En réduisant le gaspillage alimentaire, nous pouvons réduire une partie de nos déchets, préserver les ressources naturelles et économiser jusqu'à 174 euros par an et par ménage.

Comment ?

On a pris l'habitude de ne manger qu'une partie des fruits et légumes achetés.
La prochaine fois que vous vous apprêtez à jeter une partie d'un aliment, demandez-vous si vous ne pouvez pas vous en servir autrement. Vous ferez du bien à votre portefeuille, à votre assiette et à la planète.

Pour garantir la fraîcheur des fanes en attendant leur préparation, les couper, les laver, les essorer et les conserver dans une boîte hermétique quelques jours au frigo ou plusieurs mois au congélateur. Vous pouvez aussi les déshydrater ou les transformer en pesto.

Pour prolonger la fraîcheur de vos aliments et éviter le gaspillage, il suffit de bien les conserver. Par exemple, s'il vous reste du pain, congelez-le ! Il sera parfait pour vous dépanner lors d'un petit déjeuner... Par ailleurs, au supermarché comme à la maison, faites attention aux dates de péremption. Seule la mention « À consommer jusqu'au... » détermine si l'aliment présente un risque pour la santé, et donc s'il peut encore être consommé. En revanche, si la date inscrite après la mention « À consommer de préférence avant le... » est dépassée, pas d'inquiétude, ce n'est qu'une question de goûts et de couleurs...

La congélation constitue un moyen simple de conservation des aliments. Elle ralentit l'action des enzymes et des bactéries. C'est pourquoi il importe de blanchir la plupart des aliments avant de les congeler (de ce fait les enzymes deviennent inactives).

Attention ! La congélation ne stérilise pas les aliments. Les micro-organismes se remettent en action dès le début de la décongélation. Règle de base : on ne recongèle jamais un aliment déjà décongelé.