Accueil > Actualité > Archives > Le parc d'activités du PED, un des fleurons de la province de Luxembourg

Le parc d'activités du PED, un des fleurons de la province de Luxembourg

Pôle européen de développement

Le 29/06/2015

Une intense activité sidérurgique a régné longtemps sans partage dans le sud de la province de Luxembourg et chez ses voisins immédiats de Lorraine française et du Grand-Duché de Luxembourg. Après sa disparition brutale milieu des années '80, le coup de génie a été de penser par-delà les frontières et en rupture avec les activités antérieures. Avec l'aide de l'Union européenne, le Pôle européen de développement est né. Et si sa dynamique s'est profondément métamorphosée depuis, l'activité industrielle, logistique et commerciale s'y poursuit.

Deux nouveaux halls relais

Ce 18 juin, IDELUX a inauguré deux nouveaux halls logistiques de 1 000 m² en présence du Ministre wallon des Travaux publics, Maxime PREVOT. L'investissement hors terrain s'élève à 1 353 087 € TTC. Il est subsidié par la Direction de l'Équipement des parcs d'activités (DEPA).

Ces derniers ont vite trouvé preneurs vu la situation géographique optimale du PED (l'Avenue de l'Europe draine chaque jour environ 30 000 véhicules). D'un côté, Franis (1 250 000 € de chiffre d'affaires), entreprise familiale de 10 personnes, spécialisée dans le transport de marchandises et l'import-export de matériaux, dispose de 8 camions et couvre la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et la France. De l'autre, VIP Products (11 millions € de chiffre d'affaires), société phare américaine de 25 employés, active dans la conception et la vente de jouets pour animaux de compagnie. En s'installant sur le PED, cette entreprise vise à établir une plateforme de distribution pour tous ses clients européens, raccourcissant ainsi le délai, le coût et le circuit de distribution.

Le Terminal Container d'Athus, un acteur renforcé par l'Europe

C'est la première entreprise à s'être installée sur le PED en 1979. Aujourd'hui, le TCA assure le transport terrestre de containers maritimes par la combinaison rail-route entre les ports de la mer du Nord (10 trains aller-retour par semaine avec Anvers) et le cœur de l'Europe (la Lorraine belge, la France, le Grand-duché de Luxembourg ainsi que l'Allemagne). Avec le transport de 65 000 containers par an, il est le plus grand port sec wallon.

Pour poursuivre son développement sur la France et faire du TCA un véritable relais ferroviaire sur l'axe nord-sud, le nouveau programme FEDER va dégager des fonds pour prolonger le rail vers la France. Un projet estimé à 6 875 030 €.

Un parc en extension, une nouvelle enseigne, un nouveau quartier d'entreprises

D'un côté de l'avenue de l'Europe, sont concentrées les activités logistiques. De l'autre, se développe un parc à vocation artisanale et commerciale qu'IDELUX a agrandi de 3,5 hectares en 2013.

L'enseigne française « Ma Jardinerie » y ouvrira les portes de sa première implantation belge. Sur deux hectares, elle a commencé à investir trois millions € et y prévoit à l'horizon 2018, la création de 80 emplois – quinze dès l'ouverture en automne 2015.

En outre, la commune d'Aubange a initié l' « Athus Business Center » en septembre 2014 via son agence de développement local (ADL) et en collaboration avec IDELUX. Il s'agit d'une pépinière d'entreprises dont la vocation est d'héberger les activités d'entreprises naissantes et de les accompagner dans leur mise en route. Cette initiative a été stimulée par les Fonds structurels européens.

Un autre projet a également été soutenu dans le cadre de la nouvelle programmation du FEDER : l'implantation d'un quartier d'entreprises en bordure sud de la ville. Il s'agit de la création de 5 halls relais de 200 m² chacun, destinés aux TPE/PME (budget estimé à 2 473 320 €).

Tous ces nouveaux projets laissent augurer un avenir réjouissant pour le développement économique du PED.

Le Fonds Européen de Développement Régional et la Wallonie investissent dans votre avenir.

Date événement

29/06/2015

Lieu

Aubange

Toute l'actualité